22.1 C
Ouagadougou
dimanche, 5 février 2023
Accueil Blog

Quelle place Dieu occupe-t-il dans votre cœur ?

0
Fais de l’Éternel tes délices et il te donnera ce que ton cœur désire. 
Psaumes 37.4

Vivre dans la recherche effrénée de mes propres intérêts, sans accorder une parcelle de temps à Dieu, a longtemps été mon style de vie. Même si je me rendais régulièrement au culte le dimanche, cependant c’était uniquement pour faire plaisir à mon épouse !

Le roi David avait compris que la clé de son bonheur provenait exclusivement de sa dévotion à Dieu : “Je demande à l’Éternel une chose, que je désire ardemment : Je voudrais habiter toute ma vie dans la maison de l’Éternel pour contempler la magnificence de l’Éternel et admirer son temple.” (Psaumes 27.4)

Quelle place Dieu occupe-t-il dans votre cœur ? Est-il prioritaire dans votre planning ?

Il est si facile de mettre Dieu au second plan. Toutefois, n’oublions jamais que si nous lui accordons la première place, il se fera une joie de nous accorder ce que notre cœur désire : “Cherchez premièrement le royaume et la justice de Dieu et toutes choses vous seront données par-dessus.” (Matthieu 6.33)

Revêtus de douceur par la grâce de l’amour

0
Ainsi donc, comme des élus de Dieu, saints et bien-aimés, revêtez-vous d’ardente compassion, de bonté, d’humilité, de douceur, de patience. Mais par-dessus tout, revêtez-vous de l’amour qui est le lien de la perfection.
Colossiens 3.12, 14

Dans ce texte, l’apôtre nous invite à nous revêtir de divers sentiments : ardente compassion, bonté, humilité, douceur, patience, et surtout, par-dessus tout, de l’amour. Voilà de beaux vêtements qui ne se trouvent dans aucune boutique de mode, mais sont proposés gratuitement à ceux qui veulent ressembler au Seigneur.

L’une des expressions de l’amour, c’est la douceur. Elle est le contraire de la dureté d’un cœur frustré et plein d’agitation. La douceur est certainement l’un des caractères les plus importants dans la vie du chrétien. Voilà pourquoi l’apôtre Paul disait aux croyants : “Que votre douceur soit connue de tous les hommes.” (Philippiens 4.5)

L’exemple parfait est celui de Christ. N’a-t-il pas dit : “Je suis doux et humble de cœur ?” (Matthieu 11.29)
Un esprit doux et paisible est nécessaire dans les relations au sein du couple :
la parure intérieure et cachée dans le cœur, la pureté incorruptible d’un esprit doux et paisible” (1 Pierre 3.4).

La douceur est aussi nécessaire lorsque l’on est amené à reprendre quelqu’un : “redressez-le avec un esprit de douceur.” (Galates 6.1) ; elle l’est également lorsqu’on reçoit une parole : “recevez avec douceur la parole” (Jacques 1.21).

De plus, un croyant rempli de douceur gagnera des âmes !

Prenez plaisir à glorifier Dieu !

0
Quoi que vous fassiez, faites tout pour la gloire de Dieu. 
1 Corinthiens 10.31

En 1643, le Parlement anglais abolit le système épiscopal en vigueur dans l’Église. Une assemblée composée de 121 ecclésiastiques et de 30 laïcs se réunit à Westminster Abbey pour tout reconstruire. Les documents issus de ces six ans de délibérations sont parmi les plus célèbres de l’histoire de l’Église anglicane.

La première question du Petit Catéchisme de Westminster est la suivante : “Quel est le but principal de l’homme ?” Réponse : “Glorifier Dieu et se réjouir en lui pour toujours.” Les implications en sont aussi simples que profondes et si vous faites preuve de sagesse, elles seront, cette année, votre ligne de vie. Glorifier Dieu. Obéir à Dieu. Jouir de Dieu.

Quand vous savez que votre vie le glorifie, vous jouissez de la présence de Dieu. Dans le cas contraire, vous l’évitez comme la peste. Mauvaise idée ! Car sans sa divine présence, quelles sont vos chances de réussir vraiment ?

Quand vous regardez l’année qui vient de s’écouler, y a‑t-il des choses que vous regrettez parce que vous savez que Dieu n’y était pas exalté ? Aujourd’hui Dieu vous donne une occasion d’inverser la tendance : que toute bonne résolution soit fondée sur ce verset : “Quoi que vous fassiez, faites tout pour la gloire de Dieu.”

En suivant cette règle d’or, vous ne vous écarterez pas du droit chemin, et vous connaîtrez la paix et la joie de savoir que vous faites plaisir au Seigneur. Quoi qu’il arrive, désormais, vous affronterez tout dans la sérénité et dans la confiance, car Dieu est assurément avec vous !

Il y a une issue divine à vos problèmes

0
“Offre pour sacrifice à Dieu des actions de grâces, et accomplis tes vœux envers le Très-Haut. Et invoque-moi au jour de la détresse ; je te délivrerai, et tu me glorifieras.” 
Psaume 50.14-15 (Segond 1910)

Quand vous êtes assailli de problèmes et d’oppressions, si vous ne voyez pas la porte de sortie, il existe un moyen d’être libéré. Le sacrifice et les actions de grâces sont le moyen qui mène à Dieu. Cela semble hors de sens n’est-ce pas ?

Au milieu de toutes les pressions et des soucis, faites taire l’inquiétude et commencez à louer Dieu. Élevez votre voix en actions de grâces. Cela vous coûte, cela va même à l’encontre de votre nature, mais c’est un sacrifice agréé par Dieu. Alors il vous dira : “Lorsque vous m’offrez le sacrifice de votre reconnaissance au milieu même des problèmes, j’interviendrai pour vous. Je vous délivrerai et vous me glorifierez”.

Dieu attend de pouvoir nous libérer, mais il souhaite que nous nous préparions à la délivrance en lui offrant des actions de grâces, au cœur même de nos difficultés.

Dans le dernier verset du même psaume il dit ceci : “Celui qui offre pour sacrifice des actions de grâces me glorifie, et à celui qui veille sur sa voie, je ferai voir le salut de Dieu“.

Vous voyez, offrir des actions de grâces à Dieu, alors que vous traversez une situation de crise, est l’une des manières les plus pures que vous ayez pour lui montrer votre foi. Et lorsque vous agissez ainsi, vous préparez le chemin dans votre vie, dans votre cœur, pour que Dieu vous fasse voir son salut et pour qu’il vienne à votre secours.

Empêchez Satan de s’installer dans votre vie

0
Or à qui vous pardonnez, je pardonne aussi ; et si j’ai pardonné quelque chose à quelqu’un, je l’ai fait à cause de vous, en présence de Christ, afin de ne pas laisser à Satan l’avantage sur nous, car nous n’ignorons pas ses intentions.
2 Corinthiens 2.10-11

Le pardon est au cœur de la vie chrétienne, pourtant il se révèle souvent comme l’un de nos plus grands défis. Lorsque nous sommes blessés, il nous est facile d’éprouver de l’amertume, de la rancœur et de garder rancune. Mais la Bible nous dit que Dieu veut que nous pardonnions à tout le monde, peu importe ce qui nous a été fait.

Jésus a donné l’exemple en faisant du pardon un élément central de la prière qu’il nous a transmise : “[…] pardonne-nous nos offenses, comme nous aussi, nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés […]” (Matthieu 6.12). Il a même pardonné à ceux qui le crucifiaient : “Père, pardonne-leur, car ils ne savent pas ce qu’ils font.” (Luc 23.34). Il ne doit y avoir aucune limite : comme Jésus nous l’a dit, nous devons pardonner aux autres “jusqu’à 70 fois 7 fois.” (Matthieu 18.22)

Paul a dit que, comme les Corinthiens avaient pardonné à quelqu’un, il leur avait aussi pardonné. Il a également établi un lien entre le pardon et les attaques spirituelles. Il savait que nous sommes vulnérables lorsque nous ne pardonnons pas aux autres, car alors notre adversaire peut intervenir pour “profiter de nous”, en faisant tout pour encourager en nous la colère, la rancœur ou l’amertume.

Si vous voulez empêcher Satan de s’installer dans votre vie, vous devez pratiquer le pardon. Vous pouvez être sûr que, lorsque vous pardonnerez, Dieu fera une nouvelle œuvre dans votre vie. Et, soyez-en assuré, il vous pardonnera.

Réo: les rumeurs d’attaque à Réo sont infondées

0

Les rumeurs faisant cas depuis mardi matin d’attaque à Réo, province du Sanguié, dans la région du Centre-ouest, sont fausses, a appris l’AIB.

Des rumeurs faisant cas de menaces imminentes  relayées par des internautes et partagées dans des groupes whatsapp ont semé la panique ce matin à Réo.

Selon les sources locales,  tout se passe bien à Réo et les populations vaquent à leurs occupations quotidiennes.

Manifestement,  les images de derniers déplacements de populations dus à la situation à Dassa, auraient été utilisées comme illustrations dans des postes indiquant des gens fuyant Réo.

Radio Evangile Développement partout avec vous

0
Suivez désormais Radio Évangile Développement où vous voulez, quand vous voulez et sur n’importe quel appareil!
RED étend ses limites avec de nouvelles plateformes de diffusion. Télécharger la nouvelle application androïde de RED Burkina et suivez ses programmes partout dans le monde (https://play.google.com/store/apps/details…). Vous pouvez aussi retrouver votre Radio sur les annuaires des web radio comme RadioKing, Zeno Radio pour Androïde et Apple. Écoutez aussi RED en direct sur sa page Facebook version ordinateur sur l’onglet Player Radio.
Avec son nouveau site web, www.redburkina.info Radio Évangile Développement vous offre des contenus multimédias, des méditations quotidiennes, des prédications, l’actualité nationale et internationale et la radio en direct. En plus, ce site s’adapte à tous les types d’écrans.
« RED Burkina, le rayonnement de l’amour de Dieu pour chaque auditeur »

Tu ne mourras pas

0
Je ne mourrai pas, je vivrai, et je raconterai les œuvres de l’Éternel.
Psaume 118.17

Il y a des jours que nous ne pourrons jamais oublier, parce qu’ils ont marqué notre vie et demeurent profondément gravés dans notre mémoire. Pour Élodie, ce fut le 3 mai 2006.

Il faut dire que c’était une journée particulière pour elle ; en effet, c’était son anniversaire. Alors qu’elle se réjouissait avec quelques amis sur sa terrasse, tout a basculé. Un homme surgi de nulle part a jeté sur elle un cocktail molotov, sans raison apparente. En quelques secondes, son corps s’est embrasé et elle s’est transformée en torche vivante.

Après des semaines de coma et de souffrances, elle s’est enfin réveillée, mais elle devait rester sous assistance respiratoire, car ses organes internes avaient été touchés. Les médecins, perplexes quant à son espérance de vie, diront à son sujet que chaque respiration était une victoire en elle-même ! Et puis, le miracle s’est produit !

En écoutant un CD, son cœur va littéralement être bouleversé par les paroles qui disaient : “Découragée, tu crois que Dieu t’a peut-être oubliée. Des circonstances malheureuses t’ont déroutée, tu ne sais plus vers qui te tourner. Je viens te dire qu’il y a quelqu’un qui t’aime… Tu sais, Dieu te connaît, il voit tes peines, il comprend bien ta douleur.”

Quelque temps plus tard, Élodie confie sa vie à Dieu qui la relève totalement. À présent, elle enflamme les cœurs par son témoignage. Quels que soient vos combats, Dieu vous gardera en vie afin que vous soyez un témoin vivant de sa gloire !

Dédougou : Une association pour la tolérance religieuse installe sa cellule

0

Dans le cadre de ses activités de sensibilisation, l’Association pour la Tolérance Religieuse et le Dialogue Interreligieux (ATR/DI) a organisé le samedi 28 janvier 2022 à Dédougou, une journée de sensibilisation des leaders religieux et d’associations de Dédougou sur la tolérance et le dialogue interreligieux. A l’issue de cette activité de sensibilisation, la cellule régionale de l’ATR/DI de la Boucle du Mouhoun a été installée et présidée par Mme Awa Ki-Zerbo /Nabé.

Cette activité de sensibilisation avait pour objectif de présenter l’association, faire comprendre les concepts de liberté et de tolérance religieuse et le dialogue interreligieux afin de permettre aux leaders religieux et les responsables d’association de femmes et de jeunes de s’impliquer efficacement à leur promotion dans la quête de la cohésion sociale.

Plus spécifiquement, il s’agissait de renforcer les compétences des participants sur l’usage adéquats des concepts de liberté et de tolérance religieuses, faire connaître les fondements religieux de la liberté et la tolérance religieuses, susciter l’implication efficace des populations dans la promotion de la liberté et la tolérance religieuses et le dialogue interreligieux, gages d’une cohésion sociale durable.

En effet, le Burkina Faso, est confronté, depuis 2015, à des attaques de groupes armés radicaux contre les symboles de l’Etat, les forces armées et de sécurité intérieure et les populations civiles avec son corollaire de déplacés internes.

Parmi les populations civiles victimes, on compte des leaders traditionnels et des responsables religieux. Ces attaques ont ainsi mis à rude épreuve la liberté de croyance, la tolérance religieuse et les relations intercommunautaires, jadis pacifiques et conviviales, qui sont des valeurs sociétales du peuple burkinabè.

Consciente de la situation, l’Association pour la Tolérance Religieuse et le Dialogue Interreligieux, a vu le jour et se fixe pour objectif cardinal la promotion de la tolérance religieuse et le dialogue interreligieux, ingrédients nécessaires à la concorde et à la paix au sein des nations et entre les Etats.

Cette vision de l’ATR/DI s’inscrit en droite ligne dans les préoccupations de l’Organisation des Nations Unies pour l’Education, la Science et la Culture (UNESCO) et répond également aux nécessités de notre monde qui n’a de cesse de sombrer dans la cruauté.

De l’avis de Mme Fatou Somé /Sow, Vice-présidente de l’ATR/DI, la liberté religieuse promeut la stabilité dans une société pluraliste, mais quand elle est limitée, il y a plus de violence et de conflit. « Quand la liberté religieuse est élevée, il y a plus de prospérité économique, une meilleure santé, une moins grande disparité des revenus et une démocratie plus forte » a-t-elle dit.

De même, la communication faite par Sylvie Sanou, responsable du suivi-évaluation de l’ATR/DI, elle a donné quelques aspects pratiques de la tolérance religieuse. Il s’agit entre autres d’accepter fêter avec des voisins ayant une religion différente : catholique-protestant-musulman, de supporter les perturbations sonores des cultes des autres religions : catholique-protestant-musulman-foi traditionnelle, accepter les mariages mixtes, supporter que son enfant pratique une religion autre que la sienne, comprendre et accepter les manifestations de la religion de l’autre : port de croix, port du voile, évangélisation aux carrefours, la prière de vendredi au service.

Ces différents aspects de la tolérance religieuse entrent en droite ligne du crédo de l’ATR/DI qui est :« Tolérants à l’image du Créateur qui a permis de l’existence de plusieurs religions et de non-croyants ! »

A l’issue des échanges, la cellule régionale de la Boucle du Mouhoun a été installée par la vice-présidente de l’ATR/DI. Cette cellule aura la mission de poursuivre les actions de l’association tout en prônant sa vision et ses objectifs auprès des différentes communautés de la région. Elle est composée de cinq membres et présidée par Awa Ki-ZerbO/Nabé.

Burkina/Hôpital Bogodogo : Une campagne de chirurgie maxillo-faciale lancée au profit de 73 patients

0

Le Centre hospitalier universitaire de Bogodogo a lancé lundi, la troisième édition de la campagne de chirurgie maxillo-faciale qui s’étend du 30 janvier au 9 février 2023 dans ses locaux, au profit de 73 patients souffrant des séquelles du noma et autres.

« Cette campagne de chirurgie qui va se dérouler du 30 janvier au 9 février 2023 donnera une chance à des patients qui souffrent des séquelles du noma, des fentes faciales, des pathologies de la bouche et de la face d’être pris en charge gratuitement grâce à la collaboration entre l’ONG la chaine de l’espoir et le CHU de Bogodogo », a déclaré Seydou Nombré.

Pour le directeur général (DG) du Centre hospitalier universitaire de Bogodogo (CHU-B),  73 enfants opérés  sont attendus, à la fin de cette campagne de chirurgie maxillo-faciale.

Le premier responsable du CHU-B a traduit sa satisfaction avec le lancement de la troisième édition de la campagne, à l’endroit des malades, malgré le calendrier chargé de ses collaborateurs.

Seydou Nombré a précisé que ladite campagne s’inscrit dans le cadre d’une convention signée entre sa structure et  l’Organisation non gouvernementale (ON) la chaine de l’espoir.

«Je voudrais remercier et féliciter l’ONG la chaine de l’espoir qui intervient au Burkina Faso depuis, à tr     avers de projets médicaux notamment le projet de prévention et prise en charge intégrée du noma et des pathologies maxillo-faciales à travers l’organisation des missions chirurgicales », a-t-il dit.

Le DG du CHU-B a expliqué qu’au cours de la présente activité, des sessions d’enseignement post universitaires en chirurgie réparatrice et maxillo-faciale seront organisées, au profit des étudiants et des médecins en spécialisation.

Selon la cheffe de mission de l’ONG, la chaine de l’espoir, Anne Catherine Dupré, sa structure développe des projets depuis 2018 au  Burkina Faso.

D’après Mme Dupré, deux projets sont mis en œuvre, en partenariat avec le ministère de la Santé.

Il s’agit du projet du développement de la chirurgie cardiaque avec le CHU de Tengandogo et celui intitulé « Prévention et prise en intégrée des enfants souffrant du noma et de pathologies maxillo-faciales ».

Ce projet a été conçu sur l’initiative du chirurgien burkinabè, Pr Zwetyenga, exerçant au CHR de Djon en France.

Elle a précisé  que le Burkina fait partie des pays les plus touchés par ces pathologies dont le noma avec 140 mille victimes par an, selon l’Organisation mondiale de santé (OMS), qui l’a désigné comme  le 4e  fléau mondial.

«Je tenais à remercier tous les médecins et leur CHU de contribuer ainsi à la prise en charge des enfants dont les familles n’ont pas les ressources nécessaires pour accéder aux soins adéquats », a ajouté Mme Dupré.

Pour la cheffe de service de stomatologie et chirurgie maxillo-faciale du CHUB, Dr Leticia Tiendrébéogo née Ouédraogo, une centaine de malades avait été répertoriée dans les campagnes précédentes dont certains injoignables.

Dr Tiendrébéogo a rassuré qu’ils ont été pris en compte par sa structure et que celle-ci dispose d’une base de données pour les joindre au moment opportun.

« Je les invite à garder le contact en cas de besoin », a-t-elle dit à l’intention des patients.